Production de tapis muraux (en laine de mouton) de San Pedro de Cajas

Dessin des tapisseries en fil de coton, installé sur le métier à tisser
Morceau de laine pour le dessin
Insertion de la laine
Presser
Choix du matériel: On élimine les impuretés et les parties défectueuses de la laine, des parties claires et sombres sont également retirées; seule la laine blanche est utilisée.

Lavage.– La laine brute est lavée avec des lessives et des assouplissants.

Teinture: Dans un cylindre on fait bouillir suffisamment d'eau pour y plonger facilement toute la laine. Lorsque l'eau a bouilli, des colorants et des fixants sont ajoutés (de l'acide formique et du sel). La quantité de chaque colorant dépend de la couleur que l'on souhaite obtenir, généralement on teint des couleurs primaires (puis on les mélange dans une machine à carder pour obtenir différentes nuances). Ensuite la laine brute est lavée et bouillie pendant 1/2 heure, on remue de temps en temps. Puis on rince et on laisse sécher à température ambiente..

Préparation de la trame: Les fils de coton sont mis en pelotes. On les regroupe les fils par 6 ou 8 brins et on les tire pour faire la trame. La quantité des fils utilisés pour la trame, se calcule en fonction de la largeur du tapis et du métier à tisser. Dans certains cas, les artisans achètent les fils déjà préparés par les usines.
La trame préparée est placée sur le métier à tisser, et enroulée sur une bobine. Chaque brin de fil de la trame traverse chaque fente du peigne et se termine par un noeud coulant.

Cardage: La laine teintée et séchée est cardée en petites portions, . On peut aussi mélanger de la laine de différentes couleurs pour obtenir la nuance finale, avec des cardes à main, que l'on fait passer à plusieurs reprises sur la laine.

Préparation des "zarpes": Les «zarpes» sont préparés, ils ont l'épaisseur d'un doigt, doivent être cylindriques et uniformes.

Tissage: Le tissage dépend de l'habileté du tisserand, celui ci va former les figures en utilisant les "zarpes" (boudins de laine) de différentes couleurs, Chaque rangée est constituée de petits morceaux de "zarpes" dessinant les figures et se termine avec plusieurs lancés de navettes. Les dessins sont dessinés précédemment sur papier, et sur la trame .

Finitions: Après avoir terminé les figures il faut tisser des bordures de coton pour finir le tapis. Les deux extrémités sont cousues, les noeuds sont coupés, ainsi que les fils et les morceaux de laine qui dépassent.